Les faux bonheur -1

J’ai laissé suggérer, en mise en bouche de mon site, que j’allais parler du véritable bonheur

« celui que longtemps, tu as oublié, ou renié, laissant d’autres prendre ma place, ils se sont fait passer pour moi…« 

Je vais expliciter dans 3 articles successifs quels sont ces faux bonheurs.

N° 1 : les faux bonheur que la pub utilise pour vendre des produits

L’homo-consommatus est la nouvelle expression qui désigne l’homme contemporain. La montée du mal-être sociétal, et l’envie de vendre toujours plus pour gagner plus … a conduit la publicité à utiliser le bonheur à tout va pour nous vendre … du vent et des illusions. Pourtant, cela marche, vous tombez dans le piège, ils augmentent leurs ventes ! Mais cela ne vous rend pas plus heureux … Ce ne sont que des illusions qui font des dégâts depuis des décennies : elles arrivent à vous faire douter que le bonheur existe vraiment …

Si vous n’aimez pas le coca, il ne se passera rien de miraculeux. OK, si vous aimez le coca, vous aurez un petit plaisir.  Mais pas le bonheur et même pire : la dépendance (ceux qui vendent le produit sont alors très contents) et peut-être un excès de sucres, d’acidité ou de caféine… Du malheur à la clé.

Il y a quelques décennies le prozac se vendait comme des bonbons, procurant l’illusion d’un bonheur donnant une eupheurie qui va à l’encontre du développement de son intériorité et d’un bonheur durable….

Si les pubs de voiture n’écrivent plus directement « bonheur » dans leur texte, elles tournent autour, vous parlent de vos envies, de sérénité, de vie meilleure, ou encore vous miroitent une meilleure popularité, plus d’amis, plus de réussite, lorsque vous serez au volant de la voiture qu’il vendent … Que de mensonges !

Ignorant du bonheur, l’homme confond le bonheur avec le produit qui pourrait (ou non) lui en procurer. Il croit donc qu’il lui faut donc de plus en plus de ce produit pour être heureux.  C’est une pure illusion car le bonheur est en vous. Il se manifeste par un état affectif qui peut se traduire par le plaisir, une émotion ou une satisfaction. Mais le véritable bonheur est le guide qui nous conduit vers nos buts, et l’évalue l’atteinte de ces buts.  Or, si on ne prête pas attention à cela, on confond la sensation, agréable, de plaisir ou de bonheur, avec le but.  Si le but est un produit, vous allez donc acheter du produit, car à chaque fois vous croyez acheter du bonheur. Cette illusion va à l’encontre du développement de votre capacité intérieure à découvrir le véritable bonheur, celui qui guide votre vie.

Ce produit vanté par la pub est bon ou bien- faisant pour moi parce que je le sens intérieurement, et à court et à long terme, ou parce que la pub le dit ? Il est étonnant de constater qu’à une époque ou toute autorité s’effondre, celle de la pub fait encore recette …

Marie-Pierre Demon