Archives par mot-clé : bien-être

Bonne et heureuse année

Je souhaite à tous mes lecteurs une bonne et heureuse année, et j’ai le plaisir de vous annoncer la sortie de mon nouveau livre professionnel : « Concilier bonheur et travail : les clés individuelles du bien-être » à Territorial éditions. Ce livre apporte à la fois des clés de lecture issues des recherches scientifiques sur le bonheur, dont les miennes, et de nombreux exercices issus de mes vingt années d’accompagnement des personnes et des organisations à mieux vivre au travail et à mieux vivre leur travail.

Ce livre sera suivi dans l’année du second tome, « concilier bonheur et performance au travail, systémie et organisation ». En effet, concilier bonheur et travail est tout à fait possible, il demande des actions de la part de chacun et de l’organisation. Je vous souhaite en cette année 2020, d’être heureux-se dans chacune des sphères de votre vie, sachant qu’une grande partie de votre bonheur dépend de vous : les clés sont dans ce livre.

Les clés du bonheur

C’est demain ! Les clés de votre bonheur sont en vous, il vous faut simplement de l’aide pour les révéler !

Pas trop tard pour vous inscrire au  Télé-Sommet La clé C Moi !  Animé par Sonia Perron, C’est en ligne, c’est gratuit et maintenant  >>

Inscrivez-vous dès maintenant au télé-sommet La clé C Moi ! , et vous bénéficierez tous les jours, du 5 au 25 mars 2019, d’une entrevue vidéo de 21 experts différents. Mon entrevue est le 10 mars. De plus, tous les experts vous offriront gratuitement des cadeaux utiles dans votre parcours personnel.

colloque Innovation et commerce, thème bien-être au travail

colloque-innovation-montpellierMarie-Pierre Feuvrier donnera une intervention le 12 octobre 2016 à la table ronde sur le bien-être au travail dans la fonction commerciale,  au colloque « Innovation et commerce » organisé par La Fédération de la Vente Directe et l’IAE Montpellier (Ecole Universitaire de Management). Voir le programme sur ce lien.

C’est quoi le bonheur pour vous ?

Dans la série « qu’est-ce que le bonheur pour vous », Julien Peron, de neo bien-être, a réalisé une interview de Marie-Pierre Feuvrier Demon. Une manière d’entrer dans les prémisses de ce qu’est vraiment le bonheur, selon les dernières découvertes scientifiques mais aussi intérieures … Julien Péron est aussi en train de créer une école de la vie.

Marie-Pierre Feuvrier Demon a écrit un livre de vulgarisation sur le sujet, déjà vendu en centaines d’exemplaires. Pour elle, il ne s’agit pas de chercher qu’est-ce qui nous apporte le bonheur, car ça c’est très subjectif et il y a autant de réponses que d’individu) mais qu’est-ce que nous procure le bonheur, à quoi nous sert-il, d’un point de vue fonctionnel et évolutionniste. Un second livre est en cours d’écriture, et Marie-Pierre Demon donne aussi des conférences et des formations sur le sujet.

Bonheur, bien-être, qualité de vie … au travail ?

sensJe suis intervenue il y a quelque temps auprès d’une équipe, et un des membres ne voulait pas entendre parler du bonheur dans la cadre du travail. Bien-être, à la rigueur. Il dénonçait même l’utilisation du mot « bonheur ». Comme j’ai plaint cette personne ! Nier et même dénoncer l’utilisation du bonheur au travail, c’est déshumaniser le travail et considérer que l’nous sommes des robots … Le bonheur, comme je l’explique dans mon livre, (et plus encore dans le prochain), est un processus motivationnel qui contribue à gérer nos ressources (dont les compétences ou nos ressources psychiques par exemple). Il est lié à nos émotions, qui elles-mêmes sont de précieux indicateurs pour nous indiquer le chemin de ce qui est bon pour nous. Les émotions sont aussi des opérateurs d’engagement vers les autres. Bref, tout ce que l’on a pas encore réussi à créer chez les robots. La célèbre scientifique Sonja Lyubomirsky indique que la plupart de nos croyances sur le bonheur sont erronées … le tabou judéo-chrétien fait encore des ravages (il faut souffrir au travail …), ainsi que l’ancienne lutte communiste d’après guerre (le bonheur c’est la lutte), comme le souligne Rémy Pawin, auteur d’un doctorat puis d’un livre sur l’histoire du bonheur en France. De plus, au niveau scientifique, bonheur et bien-être sont souvent synonymes, puis la notion de bonheur est conceptualisée par le bien-être subjectif et le bien-être psychologique. Dans le modèle que j’ai mis en évidence lors de mes recherches scientifiques, être heureux signifie tout simplement que nous disposons des ressources suffisantes pour mener à bien nos actions dans l’environnement dans lequel nous sommes, et que nous avons l’énergie nécessaire pour poursuivre nos buts … Comprenez-vous ainsi l’absurdité des personnes qui rejettent le bonheur au travail ? Autoflagellation ? J’ai reçu les félicitations du jury pour ma thèse expertisée par de grands scientifiques, avec un jury de 6 personnes de France et du Québec. Citons entre autre celles de Jean-Pierre Boutinet, professeur émérite à l’université catholique de l’ouest, auteur de multiples ouvrages sur la formation des adultes, de Charles Martin Krumm, président de l’association française de psychologie positive, coordinateur d’un ouvrage sur la psychologie positive en contexte professionnel, et les éloges particulières de Lucie Mandeville, considérée comme l’experte en psychologie positive du Québec, auteur de plusieurs livres sur le bonheur, et qui elle-même dispense des formations sur le bonheur. Sans compter mes 2 directeurs de thèse qui ont encouragé et souligné la grande valeur ajoutée de mes travaux, l’un en France, l’autre au Québec. Puisse cet article contribuer à lever les croyances irrationnelles sur le sujet et encourager ceux qui y contribuent déjà à continuer diffuser le bonheur au travail, pour que la caricature jointe à cet article (issue du livre bonheur et travail) ne devienne pas réalité !